panneaux solaires
GreenTech

Nouveaux panneaux solaires pour faire baisser le prix du kWh

Mise à jour le 10 août 2021

Avec un rendement de 36%, les panneaux solaires mis au point par la start up Insolight pourraient fournir jusqu’à deux fois plus d’énergie que les installations traditionnelles. Grâce à une fine structure qui focalise les rayons du soleil sur de petites surfaces de cellules solaires ultra performantes, l’entreprise propose un système photovoltaïque plat très efficace.

Deux fois plus d’électricité pour une surface de panneaux solaires équivalente, c’est en gros ce que propose Insolight. Le prototype de cette start up du Parc de l’innovation de l’EPFL affiche un rendement -soit la quantité d’électricité produite à partir de l’énergie lumineuse reçue- de 36,4 %, là où les solutions actuellement sur le marché tournent autour des 18-20%.

Comment fonctionne ces panneaux solaires ?

Le secret de ce rendement considérable? Un système optique en plastique transparent plat et très fin qui focalise les rayons vers de minuscules surfaces de cellules ultra performantes. Ces dernières, dont le rendement est de 42%, sont composées de différentes couches spécialement conçues pour capter au mieux les différentes longueurs d’onde.

La jeune entreprise a donc pris le problème par l’autre bout de la lorgnette. Au lieu de travailler sur le rendement des panneaux solaires eux-mêmes, elle utilise des segments de quelques millimètres carrés de ces super cellules en ajoutant des lentilles qui y dirigent les ondes lumineuses.

Le cœur de l’innovation réside dans le système de microtracking patenté par la start up qui permet de capturer 100% des rayons, peu importe l’angle d’incidence. La plaque transparente, élaborée par injection, est dotée de lentilles millimétriques, qui agissent comme un réseau de petites loupes. Elle est mue sur quelques millimètres durant la journée par un cadre métallique. Ce léger déplacement, induit en temps réel par un capteur qui détecte la position du soleil, permet de maîtriser l’énergie solaire.

A lire aussi :   Compteur intelligent de Doople : un réseau pour une meilleure gestion de l’eau

Plus cher à l’achat, bénéfique pour les consommateurs

Des procédés similaires à celui-ci font l’objet de recherches dans quelques laboratoires du monde, mais l’équipe de la start up a réalisé le tour de force d’en faire rapidement un système proche de la commercialisation.

Les responsables de la start up en sont convaincus, leurs panneaux vont logiquement faire baisser le prix du kWh pour le consommateur. Le système sera probablement un peu plus cher à l’achat, «mais la différence sera rapidement comblée par la quantité d’énergie supplémentaire qui pourra être produite», souligne Florian Gerlich, COO.

Alliant efficacité et facilité de montage, les créateurs de la start up espèrent ouvrir de nouvelles perspectives en rendant les systèmes photovoltaïques compétitifs avec les énergies fossiles.

« Insolight a désigné un système très innovant et ces premiers prototypes montrent un rendement impressionnant mesuré en extérieur. Reste à pousser le concept dans ses limites, montrer comment un système de taille commercial peut se comporter et valider le potentiel économique», conclut Christophe Ballif, directeur du Laboratoire de photovoltaïque de l’EPFL.

 

 

Crédit: Article adapté d’une publication originale sur le site de l’EPFL, les textes, les images et les vidéos sont sous licence CC BY-SA 4.0
Hélène Baron