terminal de paiement
Administratif FinTech

Le terminal de paiement électronique (TPE) ou terminal de paiement mobile (TMP) ?

Le terminal de paiement électronique (TPE) par opposition au terminal de paiement mobile (TMP) : Lequel est le meilleur ?

Vous êtes à la recherche d’un terminal de paiement électronique et vous ne savez pas lequel choisir ?

Ces dernières années, un nouveau type d’appareil de paiement a vu le jour : les terminaux de paiement mobiles simples et abordables destinés aux petites entreprises et aux entrepreneurs. Ils permettent aux utilisateurs de traiter les transactions par carte de crédit même sans accès au Wi-Fi. Quelles sont les différences entre un TPE (terminal de paiement électronique) et un terminal de paiement mobile (terminal de paiement mobile) ? Si vous ne disposez pas d’un terminal TPE, nous avons rassemblé tout ce dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé.

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement électronique (TPE) ?

Un terminal de paiement, souvent appelé lecteur de cartes de crédit ou EPT, est un instrument qui vous permet d’effectuer rapidement des transactions par carte.

Il suffit d’insérer la carte de crédit du client, puis de saisir le montant à payer et le titulaire de la carte saisit son code personnel pour approuver la transaction. Parfois, la transaction peut être effectuée sans aucun contact. Dans ce cas, il suffit de présenter le compte au terminal pour commencer la transaction, sans avoir à saisir le code en secret.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation du TPE ?

Si de plus en plus de commerces s’équipent d’un TPE, c’est que ce mode de paiement présente de nombreux avantages.

Selon la Banque de France, seulement 59% des transactions se font en espèces. En seulement 25 ans, les cartes de crédit ont réussi à représenter 35 % des transactions. Dans les années à venir, l’économie basée sur les espèces devrait décliner.

Entre juillet entre juillet et septembre 2020, 1 355 cambriolages ont été signalés en France. L’utilisation des cartes de crédit est un moyen de dissuasion efficace contre les cambriolages. Plus le montant d’argent liquide détenu par un magasin est faible (voir notre article sur les limites des transactions en espèces), plus les chances de se faire voler son argent liquide sont faibles.

En plus de ce risque, il y a aussi le risque d’erreur, qui est typique de la manipulation d’argent liquide, et la possibilité de vol par des employés malveillants. Les risques de fraude et d’erreur sont considérablement réduits. Chaque fois qu’une transaction est acceptée, les fonds sont directement déposés sur le compte bancaire de l’entreprise. Si vous choisissez d’employer cette méthode, les risques liés à la gestion de l’argent liquide sont fortement diminués.

L’un des principaux avantages de l’utilisation des dispositifs de paiement électronique est la rapidité du processus de traitement de l’information. Il ne faut qu’un temps très court pour que la transaction soit traitée entre le client et la banque. Il n’est pas nécessaire d’attendre longtemps pour savoir si la transaction a été acceptée ou rejetée, comme c’est le cas pour l’encaissement d’un chèque. Cette réponse rapide élimine la nécessité de longues files d’attente. Pour les consommateurs, l’expérience est ainsi améliorée.

Autre avantage, les achats impulsifs représentent une part importante des ventes au détail (selon un rapport publié sur In the Minds). En cas d’achat impulsif, le consommateur peut acheter quelque chose qu’il n’a pas vraiment en premier lieu et plus facilement s’il utilise sa carte bancaire et n’a pas besoin d’argent liquide ou de chèques. De nos jours, la majorité des gens portent leur carte bancaire dans leur portefeuille. Ce n’est pas toujours le cas avec de l’argent liquide ou un chéquier.

Les avantages de l’utilisation d’un terminal de paiement électronique

  • Les transactions sont sûres. Pour le client, elles ne peuvent pas être effectuées tant qu’il n’a pas saisi son code CB privé. Le commerçant y gagne aussi en réduisant les risques de chèques non payés, de chèques sans provision ou de fausse monnaie.
  • Ils offrent une variété d’options de paiement : compatibilité avec différentes cartes bancaires (Visa, MasterCard, American Express et bien d’autres) ainsi que la possibilité de payer par carte de crédit depuis l’étranger, possibilité de proposer des paiements en plusieurs fois.
  • L’utilisation de cartes de crédit peut augmenter les revenus, puisque le titulaire de la carte n’a pas besoin de se rendre à un guichet automatique.
  • Comme la transaction est enregistrée par le terminal utilisé pour les cartes de crédit, il n’est pas envisageable que le commerçant perde ou égare l’argent liquide.
A lire aussi :   Quel sont les conditions pour ouvrir une Microentreprise ?

Les inconvénients du TPE

L’utilisation de cette technologie présente certainement des inconvénients, mais nous pensons qu’ils ne sont pas significatifs par rapport aux avantages qu’elle procure :

  • L’utilisation d’un TPE peut entraîner des frais supplémentaires en fonction du type de technologie utilisée ;
  • Comme tout appareil électronique, les TPE ne sont pas différents. Les TPE peuvent être détruits.

Les différents types de TPE

terminal paiement

Il existe quatre grands types de lecteurs de cartes.

  • Le terminal fixe
  • Le terminal portable
  • Le terminal mobile et autonome
  • Le terminal mobile intelligent

Le terminal fixe de paiement électronique

Les terminaux de paiement fixes sont les lecteurs de cartes que l’on trouve dans les distributeurs automatiques de billets. Ils sont conçus pour fonctionner de manière fixe et sont reliés à Internet par un câble. La connexion filaire permet au terminal de paiement d’être relié à Internet. Internet (IP) ou à l’ancien réseau téléphonique fixe, le réseau téléphonique public commuté (RTPC) .

Le terminal de paiement mobile

Les terminaux portables payants sont, comme leur nom l’indique, non fixes. Ils ne sont pas reliés par des câbles. Ils sont généralement connectés par des systèmes sans fil, Bluetooth ou infrarouge. La connexion est établie par l’intermédiaire de la station de base située sur le point de vente. La station de base peut être WiFi, Bluetooth ou infrarouge, selon la technologie utilisée par le terminal.

Ces terminaux de paiement portables CB peuvent être utilisés dans les points de vente du magasin de détail.

Dans la réalité, ils ne fonctionnent que lorsqu’ils sont à proximité de la station de base qui dispose d’électricité. Ils sont parfaits pour les restaurants et les bars. Ils permettent, par exemple, le paiement en espèces à la table du client.

Le terminal de paiement autonome et mobile

Il existe des lecteurs de cartes spécialement conçus pour être utilisés dans le cadre d’activités mobiles (non assises). Il s’agit notamment des livreurs et des chauffeurs de taxi, ainsi que des commerçants en déplacement et bien d’autres. Ils sont mobiles et autonomes. Ils fonctionnent sans fil et n’ont pas besoin d’être connectés à la base, en se connectant à la 5G, la 4G ou le GPRS

Vous aurez besoin d’une carte SIM pour utiliser le téléphone. Certains modèles fonctionnent également avec le Bluetooth ou le WiFi.

Terminal mobile MPOS pour le paiement

Ces dernières années, les « terminaux intelligents » ont commencé à faire leur apparition. Les terminaux MPOS (Mobile Point of Sale) sont de petits lecteurs légers qui fonctionnent en se connectant par Bluetooth à un smartphone ou une tablette.

Il est possible de les contrôler à l’aide d’une application. L’interface est facile à utiliser, mais elle dépend de l' »intelligence » du téléphone auquel elle est connectée.

Le téléphone sert d’intermédiaire entre lui et le modem, par exemple .

Ce type de fonctionnement a permis de faire baisser drastiquement le prix des lecteurs de cartes. Ces terminaux sont destinés aux petites entreprises, qu’elles soient mobiles ou non. Ils sont simples à utiliser.

La procédure de transaction financière effectuée à l’aide d’un TPE est-elle sûre ?

Le processus de paiement diffère en fonction du mode de paiement.

Voici les principales étapes à suivre dans la procédure :

1. Enregistrer le paiement par carte bancaire

Si le client souhaite payer par carte bancaire, il doit seulement effectuer le paiement puis remettre le lecteur au client .

L’acheteur a la possibilité de payer avec sa carte de crédit à l’intérieur du lecteur ou par paiement sans contact.

2. L’autorisation des paiements par carte de crédit

L’autorisation est un système d’authentification automatique conçu pour renforcer la sécurité.

Le TPE envoie une demande d’autorisation à la banque où se trouve la carte. La banque utilise les informations fournies par le titulaire et répond en approuvant ou en rejetant la transaction. Si la transaction est approuvée, elle est plus longue à réaliser que si elle n’est pas autorisée (bien que le délai soit très court).

Si la transaction a été autorisée Si la transaction est autorisée, l’écran TPE affiche « autorisation en cours ». L’autorisation n’est pas nécessaire pour chaque paiement. Plusieurs facteurs peuvent en être la raison.

Le premier est que votre banque a un coefficient de réduction pour votre entreprise. Celui-ci est déterminé par la taille de votre entreprise, ainsi que par la localisation de votre entreprise, etc. La fréquence des autorisations n’est pas aléatoire. Une banque peut aussi avoir un seuil qui déclenchera l’autorisation si le seuil est dépassé .

A lire aussi :   C'est quoi un compte rendu d'activité ?

En général, cette somme est comparable à quelques dizaines d’euros.

3. Stockage et transfert de la transaction vers le terminal

La transaction financière effectuée via le TPE est réussie mais les fonds n’apparaissent pas immédiatement sur le compte du commerçant à la banque.

Les données de la transaction sont enregistrées dans le terminal. Toutes les transactions sont enregistrées généralement pendant une seule journée avant d’être envoyées par lots aux banques par le biais de la télécollecte.

Certains terminaux ne gardent pas trace des transactions localement. Les transactions ne sont pas enregistrées sur le terminal lui-même, mais sur le serveur de paiement électronique sécurisé basé sur le cloud. Les Fintechs comme SumUp, Zettle, Yavin ou Pay ont choisi d’utiliser le système de paiement intégré. L’avantage est que le commerçant n’est pas exposé aux dangers des paiements perdus. Si le terminal qui stocke localement avant l’encaissement, fonctionne mal ou est volé, l’argent ne peut pas être transféré à la banque et vous n’êtes pas payé. Grâce à cette méthode, les transactions sont sauvegardées sur le nuage en temps réel et peuvent être récupérées à l’aide d’un autre terminal.

Mais cette technique présente un inconvénient : le TPE doit être connecté au réseau pour être traité. En effet, s’il n’y a pas de réseau, l’argent ne peut pas être stocké sur le cloud .

Voir cette vidéo sur les terminaux de paiement pour en savoir plus :

Quel mode de paiement choisir ?

Quel terminal choisir ? Quelle est la distinction entre le TPE et le TPM ? Pour déterminer si vous devez choisir le TPE ou le TPM, vous devez prendre en compte vos besoins et les particularités de votre activité.

Voici un bref résumé des limites de chaque terminal :

Le terminal fixe :

Il est filaire et ne permet pas aux utilisateurs de se déplacer pour gagner de l’argent.

C’est pourquoi il nécessite d’être situé dans une zone qui dispose d’installations de connexion à proximité.

Il est idéal pour les entreprises qui ont besoin d’encaisser de l’argent uniquement au guichet

Le terminal sur le mobile :

Il fonctionne avec des piles et doit être rechargé en permanence pour minimiser le risque qu’il ne réponde pas au cours d’une transaction !

Le sans-fil est un excellent choix pour les entreprises qui ont besoin d’être mobiles ou qui exigent d’être mobiles sur leur appareil (comme les restaurants).

Terminaux mobiles :

Il existe des terminaux sur les appareils mobiles qui nécessitent un retour immédiat à la base pour vérifier la transaction. Ils constituent une excellente option pour les entreprises qui acceptent les paiements au comptoir, mais qui ne disposent pas d’une connexion suffisamment proche pour pouvoir se connecter à un terminal physique. Cela peut être le cas par exemple dans les établissements de vente au détail où le lieu du point de vente ainsi que l’emplacement physique du magasin ne se prêtent pas à l’utilisation d’un terminal fixe, ou dans le cas d’entreprises mobiles comme les food trucks ou les esthéticiennes à domicile.

Nous suggérons de toujours choisir un organisme certifié pour l’achat ou la location de TPE, par exemple les banques.

L’avantage d’avoir un compte bancaire et, en particulier, celui qui a un compte pour les entreprises est qu’il peut fournir aux clients un service complet qui comprend l’administration de votre compte, ainsi que la location de votre terminal.

Estelle