bureau portage salarial
Administratif Gestion/Compta

Comment calculer le salaire en portage salarial avec une simulation ?

Mise à jour le 3 septembre 2022

Si vous cherchez à simuler votre salaire en portage salarial alors cet article est pour vous. Nous verrons ici comment votre salaire est calculé lorsque vous êtes porté par une entreprise.

Avant d’entrer dans les détails de la simulation, il est important de noter que le portage salarial ne vous garantit pas un salaire minimum. Votre salaire est directement lié au volume du chiffre d’affaires que vous générez.

A savoir qu’un chiffre d’affaires minimum est souvent exigé pour être porté par certaines de ces entreprises.

Dans cet article, nous allons reposer les bases du portage salarial, voir pourquoi il est important de faire une simulation avant de se lancer et enfin comment calculer le salaire lorsque vous êtes en portage salarial.

Rappel sur le portage salarial

Le portage salarial est un concept d’activité qui permet à des professionnels d’exercer en tant qu’indépendants, tout en conservant les avantages de leur statut de salarié.

Il s’agit d’une forme de travail innovante qui allie autonomie et flexibilité. L’idée du portage salarial remonte aux années 1980, mais ce n’est qu’en 2000 qu’il a commencé à être popularisé en raison de ses nombreux avantages. Cependant, avant de vous lancer, il est conseillé de procéder à une simulation pour savoir si le portage salarial peut vous correspondre ou non.

Le portage salarial comprend 3 parties prenantes :

  • Une société de portage
  • Un salarié porté
  • Un client

La société de portage salarial joue le rôle d’intermédiaire et d’employeur, permettant aux salariés portés de contacter des clients potentiels et de proposer leurs services en échange d’une rémunération. Cette rémunération se fait après avoir déduit les frais de gestion prévus au préalable sur le contrat de portage salarial.

Le portage salarial vous permet de conserver votre statut de salarié en profitant de contrats de freelance avec votre ou vos employeurs. Vous pouvez alors exercer vos activités professionnelles de manière autonome, ce qui vous permettra d’avoir plus de liberté et de souplesse dans vos horaires de travail. En outre, ce type de contrat vous permet de diversifier vos sources de revenus sans avoir à vous soucier de payer des cotisations sociales ou des impôts sur celles-ci.

Le statut de portage salarial présente de nombreux avantages. Elle permet notamment de bénéficier de la protection sociale d’un salarié classique (régime général de retraite, assurance chômage, accident du travail, maladie). Cette protection a un coût et représente un frein pour certains indépendants qui préfèrent se tourner vers des régimes moins protecteurs comme la micro-entreprise.

A lire aussi :   Quel sont les conditions pour ouvrir une Microentreprise ?

Pourquoi faire une simulation de portage salarial ?

Le simulateur de revenus en portage salarial est un outil très pratique que vous pouvez utiliser pour vous faire une idée du revenu net que vous pourrez tirer de vos services. L’utilisation de cet outil présente trois avantages principaux :

  1. Tout d’abord, il vous permet d’anticiper le salaire net qui vous sera versé ; et ce en fonction de votre chiffre d’affaires (CA). Il est important de noter que ce type d’outil fournit une estimation plus précise lorsque l’utilisateur dispose d’un CA mensuel exact.
  2. Il peut être utile de comparer plusieurs sociétés de portage salarial. Vous savez probablement déjà que ces prestataires n’appliquent pas tous les mêmes tarifs. La simulation peut donc vous aider à voir l’impact de ces variations de taux sur votre rémunération.
  3. Faciliter le calcul de vos honoraires de freelance (le fameux TJM). A partir de votre chiffre d’affaires annuel et en ayant une idée de vos revenus ainsi que des charges et tarifs obligatoires, il vous sera plus facile d’indiquer un tarif adapté à vos clients. À cet égard, il est important de garder à l’esprit que vos honoraires doivent se situer dans la fourchette de prix des autres experts dans votre domaine. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des difficultés à trouver des clients.

Les simulateurs de revenus en portage salarial sont des outils en ligne qui aident les freelances à bien calculer les revenus et charges, afin de pourvoir optimiser la fiscalité et le revenus finaux.

Calcul du salaire en portage salarial avec une simulation

Pour avoir une vue d’ensemble de vos revenus de freelance en portage salarial, il est indispensable d’effectuer une simulation. Il s’agit d’un outil en ligne gratuit qui vous permet d’évaluer votre salaire en freelance et de faire une étude personnalisée de votre situation.

La première chose à faire est de trouver un simulateur qui vous correspond. Ensuite, entrez votre chiffre d’affaires hors taxes (c’est-à-dire le tarif mensuel facturé à vos clients sans TVA), déduisez tous les frais (frais de gestion, impôts), puis déduisez les cotisations sociales et les charges patronales. Le résultat final sera la somme que vous percevrez chaque mois grâce à votre activité de freelance.

La simulation en détails : les 5 étapes

1 : Le simulateur se base sur le chiffre d’affaires hors taxes ; autrement dit, le montant total des revenus de vos différentes prestations chaque mois (sans TVA).

2 : Si vous engagez des frais professionnels, ils seront déduits de votre chiffre d’affaires, qu’ils soient payés par vous ou par vos clients. Grâce à cette déduction, vous n’aurez pas à payer de frais de gestion et de cotisations sur les montants engagés.

A lire aussi :   Quelle est la différence entre SIREN et SIRET ?

3 : L’outil déduira alors de ce montant les frais de gestion facturés par la société de gestion de freelance. Les prestataires du domaine prennent généralement un taux compris entre 3 et 10% du chiffre d’affaires hors taxes (HT). Certains d’entre eux proposent également un abonnement mensuel fixe par mois hors taxes.

Vous aurez alors accès à une estimation de votre revenu net par mois HT qu’il faudra multiplier par 12 pour obtenir une estimation annuelle de votre revenu brut par an.

4 : Faisons maintenant le point sur vos cotisations. Ce sont elles qui financent la protection sociale en tant que salarié, notamment la santé, le chômage, la retraite, et toutes les autres déductions de solidarité. En tant que freelance, vous devrez payer des cotisations sociales et patronales – qui représentent ensemble une moyenne de 45 % de votre chiffre d’affaires total.

5 : Enfin, le montant de l’impôt sur le revenu prélevé à la source sera pris en compte pour vous permettre d’avoir une idée précise du montant de votre salaire réellement versé chaque mois.

En moyenne le revenu net en portage salarial après simulation :

Un salarié qui utilise le portage salarie perçoit généralement un salaire net compris entre 45 % et 60 % de son chiffre d’affaires hors taxe. La différence entre les deux extrêmes est assez importante. C’est pour cette raison qu’il faut bien faire attention au choix de l’entreprise qui porte le freelance, les frais, les impôts, etc.

Comparer et simuler est essentiel avant de vous lancer dans le portage salarial, afin d’optimiser vos revenus.

Estelle