formation VGP et construction de batiment
Formation Ressources Humaines

Ce qu’il faut savoir sur la formation VGP avant de s’y inscrire

Mise à jour le 14 octobre 2022

La réglementation évolue sans cesse et il est important de se tenir au courant des dernières normes en vigueur. La formation « Vérification Générale Périodique » est donc un excellent moyen de se mettre à jour et de respecter la loi.

Le contrôle VGP est une obligation légale pour les sociétés qui utilisent des engins de chantier et de levage.

Ce matériel étant critique et pouvant s’abîme, il est important d’en faire la vérification. Ces contrôles VGP sont effectués par des entreprises externes ou peuvent être réalisés en interne. Pour cela, il est nécessaire de faire une formation VGP.

Voici quelques éléments à prendre en compte avant de s’inscrire.

C’est quoi la formation VGP ?

La formation VGP, ce qui signifie « Vérifications Générales Périodiques » est une formation professionnelle certifiante de niveau 6 destinée aux professionnels exerçant dans le domaine des vérifications générales périodiques. Cette formation a pour objectif de former les participants aux différents aspects techniques, réglementaires et juridiques liés aux vérifications générales périodiques.

Elle est composée de modules théoriques et pratiques qui permettent aux participants d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer leur profession de façon efficace et conforme aux réglementations en vigueur. La durée de la formation est de 36 heures et elle est accessible à tous les candidats possédant une expérience professionnelle dans le domaine des vérifications générales périodiques.

Les Vérifications Générales Périodiques concernent principalement :

  • Nacelle élévatrice
  • Bras de levage
  • Grue auxiliaire
  • Chariot élévateur
  • Compacteur
  • Bennes à ordures ménagères
  • Engins de travaux publics
  • Pont roulant
  • Hayon élévateur
  • Les accessoires de levage
  • Matériel de garage

Les informations à savoir sur la formation « Vérification Générale Périodique »

Cette formation est obligatoire pour tous les techniciens ayant comme activité principale la réalisation de vérifications périodiques.

A lire aussi :   C'est quoi un logiciel RH ?

La loi prévoit deux types de formations :

  • une de 40 heures pour les techniciens qui ne sont pas qualifiés.
  • une de 20 heures pour les techniciens qui sont qualifiés.

En ce qui concerne la formation VGP, elle est obligatoire pour tous les techniciens qui sont qualifiés dans au moins un domaine de qualification (DPI, travail en hauteur, atelier de maintenance, électricité basse tension et haute tension, génie climatique …).

Cette formation est composée de deux parties :

  • un module théorique de 12 heures.
  • un module pratique de 8 heures.

Le module théorique est composé des chapitres suivants :

  • Les états des lieux,
  • Les vérifications périodiques de machines,
  • Les vérifications périodiques d’installations électriques,
  • Les vérifications périodiques des installations de production, de distribution et d’utilisation de l’énergie (gaz, vapeur, air comprimé, fluide frigorigène…),
  • La rédaction d’un rapport de vérification.

Le module pratique est réalisé sur des installations et des machines contrôlées sur le terrain.

La formation VGP est délivrée par des organismes de formation et d’expertise de la sécurité industrielle agréés, tels que l’INRS, le SST, DEKRA, AFA controle, Promotrans, Hconform …

Une fois la formation terminée et validée, vous aurez votre certification.

Combien coûte une formation VGP ?

Le prix d’une formation VGP va varier selon trois facteurs principaux : la typologie de machine, le nombre de machine ainsi que le niveau de l’étudiant avant la formation. A noter aussi les différences de prix qu’il peut y avoir entre les différents centres de formations.

On estime cependant que le cout moyen de la formation VGP se situe entre 700€ et 2000€

Quel établissement choisir pour la formation VGP ?

Vous vous demandez comment s’inscrire à une formation VGP ? Alors, vous devez trouver un établissement qui propose cette formation. Rassurez-vous, il en existe autant en France. Parmi les plus connus figurent AFA Formation. Il s’agit d’un organisme de formation déclaré et enregistré auprès du Préfet de la région Languedoc Roussillon. Tout ce qu’il faut savoir pour s’inscrire à la formation VGP.

A lire aussi :   Comment choisir un bureau assis debout ?

Le fait de suivre une formation auprès de cet établissement vous permet d’acquérir des compétences supplémentaires pour le contrôle de vos engins ou pour la création d’un bureau de contrôle agréé. Les cours se déroulent en trois étapes :

  • La partie théorique, étant dédiée à la sensibilisation à la sécurité et au contrôle des engins. Elle porte sur plusieurs volets : législation, taux d’accidents, veille réglementaire, etc. ;
  • La partie pratique, durant laquelle vous bénéficiez de tous les éléments indispensables vous permettant d’effectuer le contrôle des équipements. L’organisme vous apprend à connaître la réglementation régissant le contrôle VGP, à maîtriser les points de contrôle, à manier des outils spécifiques, etc. ;
  • La partie évaluation, qui vous permettra d’obtenir votre certification VGP. Elle comprend un test théorique et pratique.

Pour demander un devis pour une formation VGP auprès d’AFA Contrôle, vous n’avez plus besoin de vous déplacer. Cela peut se faire en ligne, sur sa plateforme.

Estelle